Mes nouvelles petites créations de février tout droit sorties de mon atelier "fait main"!

Pour rester tout d'abord dans la catégorie du "découpage" classique, c'est à dire avec un motif emprunté à une serviette en papier ou à du papier de riz imprimé, voici d'abord un petit tableau vénitien. Il fera partie d'un ensemble plus grand consacré à l'Italie que j'espère vous montrer terminé le mois prochain.

 

P1100452

 

 

 

Le motif une fois découpé et collé, j'ai peint l'eau et le ciel à l'acrylique puis passé un vernis monocouche à craqueler et de la patine dans les craquelures. 

 

P1100453

Mon second "découpage" ne m'a pas donné beaucoup de travail car le motif était déjà si beau qu'il aurait été dommage d'y toucher. Je me suis donc contenté de coller l'image avec beaucoup de précaution sur un support en bois. Puis j'ai travaillé le pourtour avec la même technique que celle employée pour le pourtour des icônes, à savoir une couche de peinture acrylique sur laquelle on pose à la spatule un mélange de pâtes onctueuses. Un petit tour au four à 60° et la pâte craquèle, laissant deviner la peinture de fond.

Il ne reste plus alors qu'à vernir l'ensemble. J'avais ce papier de riz en réserve depuis quelques temps mais je n'osais pas l'utiliser de peur de l'abîmer. Je suis une grande fan de Mucha et voilà le tableau accroché au mur!

 

P1360635

 

Les deux créations suivantes ne sont pas du "découpage". Il s'agit d'objets de décoration au style très différent. En pensant à l'été qui finira bien par arriver, voici un tableau à accrocher dans la maison de Kéa.

Ce hublot a été réalisé avec les matériaux que vous voyez dans ce collage, le disque de bois ayant un diamètre de 24 cm. Les coquillages et le petit oursin sont de ma collecte personnelle!!!

 

2015-02-027

 

Le produit "magique" dans cette réalisation, c'est la peinture Multi Color. Elle est assez épaisse pour être étalée sur le fond à la spatule et assez fine pour servir à dessiner les coraux, les algues ou les poissons car le flacon est muni d'un bec doseur.

Le bâteau épave a été fait dans un moule en silicone avec une sorte de pâte à sel qui sèche à l'air libre, tout comme les rochers, puis peint.

Quant tout a été sec, il ne restait plus qu'à coller les coquillages, ajouter quelques paillettes pour simuler le sable et une touche de patine pour vieillir un peu le pourtour.

 

P1100442

 

 

P1100428

 

 

P1360577

 

Le second objet décoratif de ma moisson de février est d'un style complètement différent. Lui aussi a été réalisé avec finalement assez peu de matériel: un coffret en bois blanc de 20 x 13 x 11 (j'indique les dimensions car les photos ne permettent pas toujours de bien imaginer la taille d'un objet), un pochoir pour le motif du couvercle, de la pâte à strcuture pour remplir ce motif  et deux petits pots (250ml) d'une peinture qui s'appelle Chalky vintage-look.

 

viva-decor-chalky-vintage-look-paint-8-oz

 

Cette peinture a un aspect mat et peut s'utiliser en décoration en couches superposées et être ensuite poncée au papier de verre pour laisser apparaître les couches inférieures. Elle est à base de craie et, une fois poncée, devient extrêmement douce au toucher.

 

P1360639

 

 

Pour être complète j'ai aussi utilisé de la pâte à structure et un second pochoir pour l'intérieur du couvercle ainsi qu'un peu de 3D Stamp-Paint pour vieillir les bords du coffret. Pour peindre l'intérieure de la boîte, j'ai utilisé le même Chalky vintage qu'à l'extérieur mais en le passant à l'éponge et en le diluant un peu à l'eau.

 

P1360638-003

 

Pour mieux voir le motif du couvercle constitué de pâte à structure passée sur le pochoir et peinte une fois séchée.

 

P1360636

 

Je tremble un peu quandi il faut ôter le pochoir et libérer la pâte qui n'a pas encore pris. Pourtant il ne faudrait pas!!

 

P1360642

 

 

P1360637

 

 

a-bientot-a_1078001-M