J’ai toujours vu, même chez mes mamies, c’était vers la fin des années 50, un autocuiseur trônant en bonne place sur la cuisinière. La petite fille que j’étais alors trouvait déjà un air un peu « maléfique » à cet engin qui crachait de la vapeur et sifflait à lui en faire mal aux tympans. Qu’il fallait aussi manipuler avec précaution sous peine de provoquer une terrible explosion ! Il y avait aussi le fameux caoutchouc qu’il fallait régulièrement changé pour éviter « les risques ».

 Et voilà qu'en me promenant  cette semaine je tombe en arrêt devant un autocuiseur à l’aspect encore plus « barbare ». L’ancêtre probablement de la cocotte minute de mes jeunes années. Je n’avais jamais vu un modèle aussi ancien.

 Cet autocuiseur sera ma photo de la semaine pour Amartia.

 

362

 

Avez-vous connu ce modèle baptisé l’«Auto Thermos » et était-il utilisé dans les familles ? Ou est-ce plutôt un prototype.

Celui que j’ai photographié servait d’appel publicitaire dans la vitrine d’une boutique d’électroménager bien connue à Toulouse et précisait : « Je ne suis pas à vendre » !   

77833491_p