imagesCAABAXYD

 

Voila quelques mois que je ne vous ai pas parlé de ma "patrie" la Corse. Absorbés par notre travail et nos aller retours incessants entre Toulouse et Athènes, nous ne pouvons pas y aller aussi souvent que nous le voudrions. Mais cette année c'est décidé, juin nous reverra dans le village familial de Cauro (Cavru). Grâce au fabuleux travail généalogique de la famille Flori, j'ai pu découvrir que mes aïeux paternels y ont vécu de façon certaine depuis 1660. Avant...

0C200861

Cela me donne le tournis de penser à toutes ces générations qui ont vécu dans ce qui n'était qu'un petit village, sans jamais sans éloigner, allant au mieux choisir leur épouse dans un village voisin de la pieve et éviter trop de... consanguinité. Des paysans vivant pauvrement dans leurs maisons de pierre et parlant une langue que je ne parle plus. Un village où je vivrais sans doute encore sans des grand-parents fonctionnaires et mutés hors de leur île. Histoire banale pour des Corses.

imagesCA8AIHUU

images

Cauro est devenu un gros bourg de 1300 habitants environ, ayant doublé sa population au cours des dernières décennies grâce à sa proximité avec Ajaccio distante seulement d'une vingtaine de kilomètres. Un cadre de vie idéal: la campagne sur une colline boisée, la mer et les plages à 10 minutes, une rivière, le Prunelli, des vestiges de son long passé... Rien que de vous en parler je voudrais déjà être au mois de juin. 

Cauro_41454_CAURO

 C'est sans doute aussi pour cela que j'aime autant Kéa, notre maison de pierre près de la Chora, la végétation méditerranéenne, la mer en contrebas, la tranquillité d'un lieu encore préservé. Il n'y a pas de hasard...

Mais je me laisse entraîner loin de mon sujet. Je voulais aujourd'hui vous faire découvrir un chant polyphonique corse que j'aime beaucoup.  Composée et interprété à l'origine par le groupe Tavagna , la chanson 'L'Anniversariu di Minetta" a été reprise par a Filetta, un des ensembles corses parmi les plus connus et qui depuis 30 ans a travaillé à faire découvrir et à maintenir vivant le patrimoine musical de l'île. J'aime mieux leur interprétation que l'originale. Mais je n'ai trouvé qu'un extrait de la chanson. Tant pis, je vous en fait tout de même profiter. Pour tout entendre, c'est une chanson de l'album "Intantu"d'A Filetta. Voici le texte complet de Tavagna.

Per tutti l'anni chi sò scorsi
Per le to gioie è le to pene,
Per li fatti è li discorsi
Per lu sangue di le to vene

E per la to memoria cara
Chi luce sempre in core à mè
Vogliu gode ogni stonda permessa
Vogliu gode la per tè

Per quelli chi à tè sò cari
I to figlioli,la to ghjente
Per lu to granu,i to filari
Per lu core è per la mente

EPer li to ochji à la funtana
U to amore immensità,
A cara Santa nostra mamma
Per l'oghje è per l'eternità.

Tù sì la mio surella cara
Quella ch'è nata à tempu à mè
E'si di mè stessi luntana
Seraghju sempre accantu à tè

Pour toutes les années qui se sont écoulées
Pour tes joies et tes douleurs,
Pour les disputes et les conversations
Et pour le sang de tes veines

Et pour ta chère mémoire
Qui luit toujours dans mon cœur
Je veux jouir de chaque instant qui me sera donné
Je veux en profiter pour toi

Pour tous ceux que te sont chers
Pour tes enfants et ta famille
Pour ton grain et tes lignes (d'écriture)
Pour le cœur et pour l’âme

Pour tes yeux à la fontaine
Ton amour infini
Notre chère sainte notre Mère
Pour aujourd’hui et pour l’éternité

Toi ma sœur adorée
Celle qui est née en même temps que moi
Et si de moi tu t’es éloignée
Je serai toujours à tes côtés.