la-casa-d-irene

Notre blog n'a jamais eu d'autre but que d'effleurer l'écume des jours, que de garder une trace des petits riens qui font la douceur de la vie pour pouvoir les retrouver en les relisant dans quelques années.

Mais bien sûr nous sommes bien ancrés dans le réel même si ce n'est pas le lieu pour en  parler ici et nous connaissons personnellement aussi ce que signifient les mots chômage, avenir sans perspective pour les plus jeunes et perspective de retraites très maigres pour nous les plus âgés.

Il y a des blogs plus "sérieux" que le nôtre qui analysent les temps difficiles que nous traversons et je vous recommande si vous vous intéressez à la Grèce sans être hellénophones le blog de Panagiotis Grigoriou, "Greek Crisis".  Son dernier post, "Papadémos ...a Casa d'Irene" m'a permis de découvrir cette chanson qu'Italiens mais Grecs aussi connaissent bien. Chanson redevenue d'actualité et qui reflète la situation de beaucoup d'Européens qui voient bien que leurs jours sont gris et leur avenir sombre mais qui  -courage ou déni ?- continuent à aller à "la Casa d'Irene" pour chanter et boire. 

   

DSCN0221